Par le 26 Juin 2016 No Comment

ATTACK MUSIC

Fragilité

fragile

Violence urbaine, Violence mondaine…

Il semblerait que les mots aient perdu de leur verve, de leur force. On leur accorde trop peu importance et l’on doute même de leur bon sens !
Mais c’est là une apparence, très trompeuse à mon humble avis.

En effet, la méfiance des mots conduit à une incompréhension que l’on peut exprimer de deux manières : par la brutalité d’acte primitif ou par ce que nous nous proposons de faire, une réflexion/réflexion. Et pour ce faire, la musique, nous permet d’ouvrir de nouveaux chemins…


Bagarre – Claque-le

Ce garçon-là aime les claques paraît-il…
Non, pire, il en redemande !
Fragile à souhait, mais Mauvais garçon.
Il semble résider là une contradiction qui se présente sous la forme d’un paradoxe.

Fragile… qu’est-ce donc ?
Un bon sourire « émail diamant, émail diamant » qui agace, des faux airs de gentil garçon atTENSION !
Cassable, ou plutôt cassant, qu’on casserait aisément… Susceptible de se briser.
Comme nos espoirs, vos envies, toute l’histoire en somme.
D’ailleurs cette acception—susceptible de se briser, de se casser—a vu le jour au 16ème siècle.
Mais cassant, qui peut casser ou encore périssable sont également d’autres franges de la polysémie que recèle le mot. L’ambiguïté qui se présente et face à laquelle on ne peut se détourner, nous amène à envisage le rapport que l’on entretient avec… quoi d’ailleurs ?

Si l’on en revient à Bagarre, que voit-on :
Un château de carte, une pyramide sur laquelle, on retrouve au sommet non pas l’homme mais l’autre, l’alter-ego.
Au-dessus mais partie constitutive du château…
Le rapport à l’autre qui s’affirme et se détache et vice et versa.

Devant ceux qui possèdent un motif, une raison, je ne regrette rien, je n’envie personne. Je les presse au contraire de partager mon sort. Je sens ma haine des motifs et ma fragilité comme heureuses. L’extrême difficulté de ma situation est ma chance. J’e m’enivre d’elle.
Mais je porte en moi, malgré moi, comme une charge explosive, une question : QUE PEUT FAIRE EN CE MONDE UN HOMME LUCIDE ? PORTANT EN LUI UNE EXIGENCE SANS ÉGARDS.

George Bataille, Sur Nietzche (1945). Que l’on retrouve par ailleurs citée à un stade liminaire d’une émission—Les nouveaux chemins de la connaissance, France Culture—sur Bataille, « L’expérience poétique ».

Laissez-moi vous présenter mes joues en guise d’adieu,

Red

Comments are closed.

Follow us
mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage ____   mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage