Par le 5 déc 2010 One Comment

Sur un malentendu ça peut passer…

Parfois il arrive qu’on s’emmêle les pinceaux, voir qu’on se plante lamentablement, mais comme on dit : « sur un malentendu ça peut passer« .
Humm, oui, enfin… ça reste quand même à voir…

Cas pratique 1 :
Avec une ancienne « connaissance » (Y), discussion en ligne

Y : Salut ! Comment ça va ? ça fait un bail ?
Z : bien bien, et toi ?
Y : bien … tu fais quelque chose samedi ? On pourrait aller boire un verre ?
Z : Ok samedi, avec plaisir.
Samedi : Rien ! pas un appel, une connexion… que dale !

Ôtez moi d’un doute quand on dit « samedi » ça sous entend bien « ce samedi », pas celui de l’année prochaine ?

Pourquoi Z n’a pas appelé me direz vous… Et bien je n’émets là qu’une hypothèse totalement… « hypothétique », mais je dirais qu’apres toutes les fois où Y a planté Z, 
Z attendait justement de voir si Y avait des couilles… Z est maintenant fixée !

Cas pratique 2 :
Avec un pote (P) par texto

P (18h) : « Salut ça va ? tu fais quoi ce soir ? »
Z (18h02) : « Bah rien justement ma soirée vient de tomber à l’eau »
Oui oui on parle bien du même samedi soir que dans le cas 1…
Z (re – 21h) : « Ça va ? tu veux faire un truc ce soir ? perso je suis over dispo ! »
P (23h59) : « Je fais déjà un truc bonne nuit »

Heu quand on demande à une personne ce qu’elle fait « ce soir » c’est bien dans le but de l’inviter à faire quelque chose, non ? 

Cas pratique 3 :
Avec des potes (A et B) en soirée, dont deux discutent entre eux, pensant que Z ne les entend pas…

A : Faut qu’on s’organise pour les vacances…
B : Oui oui, on fait comment alors ? Qui vient ?
A : Pour le moment on est 5 sûr, et j’attends les dernières réponses.
B : Ok mais on ne peut pas réserver de location avant de savoir combien on sera.
A : Oh t’sais… dans le pire des cas j’dirais à Z de venir si besoin.

Z :

A et B : (…)*
* C’est pas que je ne veuille pas vous retranscrire le reste de cette passionnante conversation, mais à cet instant précis – allez savoir pourquoi ! - j »ai buggé…

Non mais, attendez là, j’ai l’air d’un kit de secours, du genre « option de séjour », « disponible sur demande »...

Non parce que si c’est le cas faut rectifier ça : « A, B, vos vacances vous pouvez vous les carrer où* je pense »
(*et pour le coup, là, y’a plusieurs options possibles !)

Moralité : Sur un malentendu ça passe rarement !
Mieux vaut éviter.

Laissez un commentaire

Why ask?

C'est dit...

  • The ManagUer :

    Sur un malentendu…y en a qui n’ont vraiment que 2 neurones !!! C’est comme les personnes à qui tu demandes : -je fais une soirée dans 2 mois…-ah je sais pas ce que je fais ! -eh ben, tu notes, tu viens et tu la fermes ! -ouais faut que je vois (si j’ai pas un truc mieux à faire dans 2 mois !!!!) Arrrghhhhhhh…

Follow us
mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage ____   mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage