Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Par le 24 Jan 2010 One Comment

Beaucoup de bruit pour rien !

Vous connaissez cette pièce beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare !?
Je l'adore ! Je suis cette pièce !

En fait je crois qu'inconsciemment j'adore Shakespeare mais que bêtement je refuse de le reconnaître...

Trop conventionnel sûrement, c'est un peu comme d'aimer Molière ça craint !
Sauf qu'en l'occurence :
je suis pas fan de Molière,
j'aime vraiment beaucoup Skakespeare,
et William (oui oui on est intime) craint absolumement pas !

intimes

Bref, je m'éparpille !

Beaucoup de bruit pour rien, donc, pour ceux qui ne connaissent pas,
c'est l'histoire d'une fille et d'un mec, ils s'aiment, vont se marier... 
et avoir beaucoup d'enfants etc... vous connaissez la chanson !

Mais (bah oui y'a toujours un "mais") le mec se croyant trompé la balance le jour du mariage !
Du coup elle, déshonorée (oh ! elle serait plus vierge...), trouve rien de mieux que de se faire passer pour morte...
Pffff comment se compliquer la vie pour rien, oui !

et - bam ! - c'est le bordel tout le monde en rajoute une couche et c'est le drame !

drame1

Sauf que c'est une comédie en fait, mais on frôle le drame moi j'vous le dis !

Bon c'est très très résumé là, et pas forcement hyper vendeur,
mais de toute façon tout est dit dans le titre... et en clair on se complique tout seul la vie en faisant toujours tout un plat de rien !

Et ça visiblement ça date pas d'hier (William Shakespeare 1564 - 1616... et oui quand même !
et ça nous concerne tous !
Moi perso j'y pense au moins... tous les jours ? mois ? Humm... Oui enfin, je me le dis souvent  !

Par exemple :

Quand je râle parce que "Poisse il pourrait tétéphoner quand même !",

telephone

tout en pensant : "Aahhh !!! Pourvu qu'il soit pas passé sous un bus ou pire encore !"

sous-les-carton

Oui, il m'arrive parfois d'être un brin excessive...

Quand je lâche ma bouteille de lait le matin en me levant et que j'me dis que ma vie craint vraiment trop et que je ferais peut être mieux d'en finir tout suite !

pourquoi-moi

Vous imaginez le fait divers "suicide à cause d'une bouteille de lait"... Bonjours la pub pour le lait d'ici !

Ou encore quand je suis toute seule chez moi un samedi soir à regarder la trilogie du samedi (pathétique !)

trilogie-du-samedi

alors qu'il me suffirait de prendre mon téléphone pour trouver au moins trois sorties potentielles, certe banales, mais cool quand même ! et que j'me dis :

 "P***** personne m'aime, je f'rais mieux de partir, là, tout de suite, maintenant, vivre... au Pérou, au moins là bas...
"tout est neuf et tout est sauvage, libre continent sans grillage... si tu as la force et la foi : L'or est à portée de tes doigts !!!!!..." !?"

ane

Oui même dans mes délires perso je trouve le moyen de faire de pathétique digression !

Enfin (ndlr : enorme soupir) je dois le reconnaître...
J'ai définitivement tendance à faire beaucoup (trop?) de bruit pour rien !

C'est dit...

  • Orange Mécanique :

    Shakespeare est moins conventionnel que Molière, non ?

    Je remarque quand même qu’un garçon qui regarde les programmes du samedi soir le fait par choix ou par dépit.
    Une fille se l’impose parfois, comme si il fallait souffrir par moment pour se rendre compte de…

Follow us
mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage ____   mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage ____ mapage